Neutre pour le climat
Matériaux durables
Livraison gratuite à partir de 200 €
Commande d'échantillons

Le bois

Les fibres de cellulose sont obtenues à partir du bois. Ces dernières servent de base au papier ou au carton. Elles sont séchées à l'eau pour former une toison et des additifs tels que les minéraux naturels que sont le kaolin et la craie y sont ajoutés, si nécessaire. Avec ces minéraux, le papier devient plus blanc, plus lisse ou plus facile à imprimer. Nous vous indiquons ici tout ce que l’on peut faire à partir du bois et comment celui-ci est transformé.

Le bois - un matériau polyvalent

Le bois est le tissu dur des hampes des arbres et des arbustes. C'est un matériau biodégradable qui pousse sur tous les continents du monde. Au cours du processus d'extraction, on fabrique également des sous-produits tels que la sciure, le bran de scie et les plaquettes qui peuvent être utilisés de diverses manières pour la production de papier, de panneaux de particules et de panneaux de fibres.

Le bois issu de la sylviculture durable présente généralement un bilan écologique positif, car la décomposition ne provoque pas une augmentation supplémentaire du dioxyde de carbone dans l'atmosphère. L'arbre ne libère que la quantité qu'il a stockée au cours de durée de vie. Avec le reboisement continu, les jeunes arbres absorbent à nouveau le dioxyde de carbone et clôturent ainsi le cycle.

Les étapes de production des produits en papier

  1. Après l'abattage de l'arbre, on obtient le bois dit rond qui est séparé de son écorce.
  2. Le bois obtenu est coupé en morceaux et mélangé à d'autres résidus de bois, à de la sciure et à des déchets de papier.
  3. En faisant bouillir les produits mélangés, on forme une pulpe, appelée cellulose. Celle-ci est composée de longues et fines fibres de cellulose et de lignine, une colle naturelle qui maintient les fibres ensemble. Les fibres et la lignine sont séparées l'une de l'autre, laissant ainsi le fibres de cellulose, qui sont mélangées à du liquide pour former une pâte à papier. Une partie du bois est poncée en fines pièces lors de cette étape de production, ce ponçage du bois devient pertinent par la suite.
  4. Dans l'étape suivante, les morceaux d'écorce restants et les fibres grossières sont éliminés. En outre, le liquide est extrait de la pâte à papier.
  5. La pâte à papier brune qui en résulte est blanchie par chauffage et ajout de kaolin (minéral naturel) et mélangée à la pâte de bois mentionnée ci-dessus. Le papier devient ainsi plus ferme. Beaucoup de nos produits sont également disponibles en brun naturel, ce qui signifie qu'ils n'ont subi aucune étape de blanchiment.
  6. Ensuite, la pulpe est broyée, tamisée, pressée et séchée afin que les fibres dures soient écrasées et que le liquide restant puisse s'écouler.
  7. Le papier ainsi obtenu est ensuite pressé par des rouleaux, découpé à n'importe quelle taille et enroulé. Ces rouleaux de papier sont ensuite utilisés pour fabriquer nos emballages.

Les caractéristiques particulières

  • Très stable et résistant aux déchirures
  • Entièrement biodégradable et compostable
  • Empreinte carbone positive
  • Recyclable
  • Surface imprimable