Neutre pour le climat
Matériaux durables
Livraison gratuite à partir de 200 €
Commande d'échantillons

Papier d'herbe

Imaginez que le monde ait des cheveux et que nous puissions les utiliser pour fabriquer des produits écologiques. Vous trouvez cela absurde ? En fait, tondre de l'herbe, c'est un peu comme couper des cheveux - à peine coupés, ils repoussent. Vous allez découvrir ici tout ce qui peut être fabriqué à partir d'herbe et pourquoi elle bat son grand frère le bois en termes d'éco-responsabilité, en particulier dans la production de papier.

L'herbe – la touffe verte de la Terre Mère

Les graminées comptent parmi les plantes utiles les plus anciennes de la planète, puisqu'elles couvrent de grandes surfaces presque partout dans le monde. Les pâturages et les prairies que nous connaissons sont pour la plupart constitués de graminées et de cypéracées qui, avec leurs quelque 10 000 espèces, contribuent à leur diversité colorée.

L'herbe est une ressource disponible en quantité suffisante et même au niveau régional. Des surfaces de compensation définies par la loi sur la construction sont souvent recouvertes de prairies et ne sont fauchées que pour leur entretien. Certaines prairies agricoles ne sont pas adaptées à l'alimentation animale en raison de leur faible teneur en nutriments. Ce sont précisément ces surfaces qui servent à la fabrication de notre papier d'herbe.

Entre la germination et la première tonte, il s'écoule environ 2 à 4 semaines pour la plupart des graminées, puis la plante a besoin d'environ 2 mois de répit pour pouvoir former de nouvelles tiges et aussi parfois de nouvelles racines.

Les grandes caractéristiques du papier d'herbe

  • Biodégradable
  • Respect du climat grâce à une production locale & sans produits chimiques
  • Écologique
  • Régulateur d'humidité
  • Respirant
  • Consommation d'énergie et d'eau inférieure à celle de la production de papier traditionnelle

Nouvel arrivant vert en matière d'emballage

L'herbe a pendant longtemps été sous-estimée et n'était que rarement utilisée en dehors de l'agriculture et de l'élevage. Mais ce qui semblait avant être un inconvénient se révèle être un avantage dans la fabrication du papier : avec ses fibres plutôt courtes, l'herbe peut, en effet, être transformée rapidement et facilement en granulés, ensuite utilisés dans la fabrication du papier d'herbe. Vous trouverez chez ecobiopack quelques produits fabriqués à partir de ce papier d'herbe, comme les pièces découpées en papier d'herbe non blanchi pour les burgers ou les wraps et les pailles en papier d'herbe, qui conviennent surtout pour les boissons froides.

Pourquoi le papier d'herbe est-il si écologique ?

Le papier est normalement fabriqué à partir de fibres de bois fraîches. Ces dernières doivent d'abord être débarrassées de leur colle naturelle, la lignine, à l'aide de produits chimiques et d'eau, avant de pouvoir être transformées. Une grande partie des besoins en papier est aujourd'hui bien sûr couverte par le traitement de vieux papiers. Mais des processus de nettoyage chimiques sont là encore nécessaires. Pour traitement de l'herbe on peut, en revanche, renoncer totalement à l'utilisation de produits chimiques, la teneur en lignine étant nettement plus faible. L'investissement mécanique est également minime. Moins de produits chimiques et moins d'électricité pour le traitement mécanique, voilà déjà deux bonnes raisons qui expliquent pourquoi le papier d'herbe est un véritable gagnant en termes d'éco-responsabilité.

S'ajoute à cela la disponibilité régionale : contrairement au bois, l'herbe est également disponible de manière extensive et écologique en Allemagne. Le foin inutilisable pour l'élevage et les surfaces de compensation agricoles trouvent notamment une utilisation et permettent une exploitation plus écologique de la ressource.

D'une manière générale, l'herbe se distingue également des autres bases de papier par le faible investissement nécessaire à sa culture et à son entretien. Elle a juste besoin d'une surface libre, d'un apport occasionnel de nutriments via du fumier et d'un arrosage rudimentaire en été pour obtenir une prairie toujours verte. Cela s'explique aussi par l'énorme capacité de régénération des graminées - elles récupèrent en effet très bien et résistent même à des conditions extrêmes.

Il reste toutefois un petit bémol : jusqu'à aujourd'hui, il n'est malheureusement possible de fabriquer du papier qu'avec une teneur en herbe de 30 %. Pourquoi ? Car si la proportion d'herbe était supérieure, cela nécessiterait des produits chimiques et des additifs pour pouvoir atteindre les mêmes résultats qu'avec le papier à base de bois. Cela serait alors moins écologique, ce qui montre qu'il reste encore beaucoup à faire en matière de recherche. Mais nous sommes certains que les anciens Égyptiens n'ont pas inventé les rouleaux de papyrus en un jour non plus. La règle est donc claire : plus c'est écologique, mieux c'est !